Rejoignez

les déçus des grandes enseignes

Intérêts de louer meublé plutôt que nu

loc meublee

Un bien est considéré comme meublé dès lors qu’il comprend suffisamment de meubles pour y loger un locataire. A ce titre, la loi ALUR de 2013 règlemente la location en meublé. Fiscalement, cette activité est considérée comme étant de nature commerciale de sorte que les revenus qui en découlent sont classés dans la catégorie des BIC (bénéfices industriels et commerciaux).

La location en meublé bénéficie d’un régime fiscal spécifique qui permet au bailleur d’amortir une grande partie de son investissement. Ainsi, le bailleur pourra déduire le montant de ces amortissements des revenus de ses locations meublées. L’intérêt sera d’avoir des revenus très peu fiscalisés pendant une longue période, parfois 15 à 20 ans.

Concernant le loueur en meublé professionnel, il bénéficie de divers avantages en contrepartie des contraintes qu’il doit gérer. A ce titre, il est assujetti aux charges sociales mais peut reporter ses éventuels déficits de l’activité en meublé sur ses autres revenus. Aussi, en cas de revente, il peut bénéficier sous certaines conditions d’une exonération totale après 5 années de détention au niveau des plus-values. Enfin, et s’il en est redevable, il sera exonéré de l’IFI sur ses biens loués en meublé.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail